En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Projet Brière - 6ème / 5ème

SORTIE TERRAIN - Jeudi 12 mai

Par GUILLAUME BIESSY, publié le dimanche 22 mai 2016 22:14 - Mis à jour le vendredi 27 mai 2016 13:29

Deuxième sortie pour les élèves du projet Brière. Même météo que lors de la première sortie, mais avec quelques degrés de plus : ciel gris et menaçant, plafond nuageux assez bas, risque de petites averses...

 

Au programme de la journée :

  1. Re-découverte des paysages du marais de Brière et de sa biodiversité qui a évolué depuis le mois de décembre.
  2. Participation à un chantier sur une espèce invasive : la jussie.

 

PREMIER TEMPS DU TRAVAIL

Les élèves ont peu faire de nombreuses observations sur la biodiversité du marais, renouvelée depuis le mois de décembre. Les premiers troupeaux de vaches sont visibles sur le bord puis gagneront tout le marais, jusqu'au mois de novembre. Les aubépines, arbustes aux fleurs blanches très parfumées, sont en fleurs, tout comme les tamaris aux fleurs roses et les iris des prairies. Arrêt près d'un frêne au feuillage multiple très particulier.

Ecoute du chant très varié du fragmite des joncs, oiseau très territorial et très grand migrateur revenu de par-delà le Sahara.

Observation de traces de groin du sanglier dans la litière.

Nous avons abordé la notion de transformation de la matière et de décomposeurs avec les 6ème en observant la litière de roseaux et la vase organique, mobile et exploitable, à ne pas confondre avec la tourbe.

Nous avons pu aussi reéxploiter la notion d'influence de l'homme sur le peuplement d'un milieu avec la cotule corne de cerf, une plante qui n'est pas originaire de Brière mais d'Afrique du Sud. Elle serait arrivée en Brière par les bateaux faisant escale à Saint Nazaire.

D'autres arrêts pour observer la scirpe des marais, la rorippe amphibie et la potentille des oies.

Puis nous avons ensuite eu le privilège de pénétrer dans la Réserve Naturelle Régionale Pierre Rozé, endroit strictement protégé, interdite à l'Homme en cette période de reproduction des oiseaux. La réserve ouvre à nouveau en juillet, avec des observatoires idéalement placés pour admirer la riche nature de la Brière.

Les élèves ont bénéficié de jumelles et de longues-vues et ont observé la toilette d'un ragondin, des canards, des ibis sacrés, des oies... Un vrai moment nature unique !

 

DEUXIEME TEMPS DU TRAVAIL

Les élèves se sont retroussés les manches pour participer au chantier sur une espèce invasive, la jussie. Originaire d'Amérique du Sud, introduite par l'Homme pour le commerce de ses jolies fleurs, ette plante est à l'origine d'un envahissement biologique de grande envergure dans le marais. Il est essentiel de lutter contre cette envahissement qui pose de nombreux problèmes pour d'autres espèces.

 

 

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe